Lucques, San Gimignano et Volterra –

Fermé dans les murs de ma maison, je repense au dernier voyage que j’ai fait, juste avant le verrouillage. C’était fin février, pont de carnaval, écoles fermées. Je n’avais rien prévu et donc, à la dernière minute, j’ai décidé de partir pour la Toscane. Aucune planification, aucun hôtel réservé, aucune idée des villes à voir. Dans ma tête seule l’idée de retourner dans ces endroits que chaque fois que je visite remplit mon cœur de paix. Et en fait cela ne prend que quelques heures et je me rends compte que j’ai fait le bon choix!

Lucques

Lucques, l’un de mes endroits préférés en Italie. Petites, enfermées dans les murs, des rues piétonnes qui alternent avec des places pour s’asseoir un instant au bar et prendre un café est un must.

La Piazza dell’Anfiteatro dans lequel il semble qu’à tout moment un acteur de théâtre doit regarder par une fenêtre pour chanter son rôle. Exactement comme ça, comme être à l’intérieur d’une pièce de théâtre, à la seule différence que, cependant, tout est réalité.

Et puis les murs, qui embrassent et protègent la ville et que les Lucchesi ont transformées en espace vert, lieu de promenade, de course ou simplement de détente.

Lucca est reconfirmée comme la ville où je pourrais revenir mille fois plus!

Place de Lucques le soir

Saint Gimignano

Saint Gimignano, un petit bijou. Pour ceux qui ne le connaissent toujours pas, je recommande d’aller le voir au plus vite, avant qu’il ne soit totalement submergé par l’avalanche de touristes qui débarquent désormais chaque jour hors de ses murs.

A voir également  le Versailles de Munich -

On a eu la chance de le voir un lundi hors saison (même si c’était la période du carnaval), mais surtout on a décidé de déambuler dans ses rues le soir et tôt le matin, quand la ville se réveille et que les premiers commerçants encore endormis lèvent leur volets de leurs magasins.

C’était comme si nous étions retournés dans le temps, nous avons marché librement parmi les tours, nous sommes descendus aux Sources où une grande partie des relations sociales se déroulait autrefois et nous avons escaladé la Rocca di Montestaffoli pour admirer le village d’en haut… et nous n’avons presque pas rencontré de touristes!

San Gimignano le soir

Volterra

Volterra, moins célèbre peut-être mais aussi splendide!

Perché sur une colline d’où dans le passé elle pouvait avoir le contrôle sur tout le territoire environnant, Volterra est enfermée dans d’anciens murs et conserve de nombreuses traces des Étrusques (dont une voûte voûtée datant du VIe siècle avant JC, porte d’entrée de la ville!). Entre les murs, trois ou quatre rues piétonnes montent pour atteindre la Piazza dei Priori, le cœur de la ville, et quelques belles terrasses surplombent des paysages vert émeraude.

Ici aussi, comme à San Gimignano, l’impression que l’on a en marchant dans les rues étroites tôt le matin est que l’on est remonté dans le temps!

À cet égard, si vous voulez bien manger et surtout vous sentir partie de la Toscane à tous égards, je vous recommande la taverne « La Pace ».

Volterra

Les autres villages de la Toscane

Mais Lucca, San Gimignano et Volterra ne sont pas les seuls villages que nous ayons visités. En trois jours, nous avons réussi à voir de nombreux autres endroits, y compris San Miniato, avec sa terrasse pour profiter d’un beau panorama, Vinci, chargé d’histoire, avec le Musée de Léonard et son lieu de naissance, Colle Val d’Elsa et bien d’autres petits villages qui nous ont offert de belles vues et des flashbacks au Moyen Âge.

A voir également  Traversée du groupe Sella -
San Miniato en Toscane

Les paysages de la Toscane

Mais la Toscane n’est pas que des villes, des petits villages et des beautés artistiques et architecturales. La Toscane est aussi, et peut-être surtout, la sienne beaux paysages, collines verdoyantes qui se poursuivent jusqu’à l’horizon, parsemées de rangées ordonnées de vignes ou peintes de longues allées de cyprès qui semblent s’insérer à la perfection dans le paysage, chacune à sa place, comme sur un modèle.

panorama sur la Toscane

Malgré la période hivernale, nous avons été surpris par ces longues routes qui, comme des serpents, gravissaient les douces pentes de toutes les nuances de vert et nous nous sommes laissés submerger par un soleil qui se cachait lentement parmi eux, les peignait en orange , jaune, rose. Des peintures, des œuvres d’art qui ont été remodelées et modifiées à chaque tournant pour nous offrir des vues différentes à chaque fois.

Nature, artiste incontesté.

paysages de la toscane

Cuisine toscane

Dernier point, mais non le moindre, le aliments. Eh bien oui, car l’une des raisons pour lesquelles vous ne regrettez jamais d’aller en Toscane est la nourriture.
Les spécialités toscanes sont nombreuses et toutes bonnes, des entrées (qui ne connaît pas les crostini toscans?), Aux premières (soupes d’épeautre et légumes comme la ribollita, pâtes aux mille condiments différents), à la seconde (peut-être faut-il se souvenir du fameux florentin? ) aux desserts, de toutes sortes et pour tous les palais.
Le tout accompagné d’un excellent vin!

Crostini toscans

Conclusion

Que puis-je dire, je n’étais en Toscane que trois jours et mes yeux étaient remplis de beauté. Mais revenons à la base, la seule pensée que j’ai faite était « je dois y retourner! ». C’est la beauté de la Toscane… on ne se lasse jamais!

A voir également  6 choses à voir -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *